NEBULAR 41 - La Rencontre: Épisode par Thomas Rabenstein

NEBULAR 41 - La Rencontre: Épisode

Titre de livre: NEBULAR 41 - La Rencontre: Épisode

Éditeur: SciFi-World Medien Verlag

Auteur: Thomas Rabenstein


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: NEBULAR 41 - La Rencontre: Épisode.pdf - 26,192 KB/Sec

Mirror [#1]: NEBULAR 41 - La Rencontre: Épisode.pdf - 50,902 KB/Sec

Mirror [#2]: NEBULAR 41 - La Rencontre: Épisode.pdf - 32,725 KB/Sec

Thomas Rabenstein avec NEBULAR 41 - La Rencontre: Épisode

Livres connexes

Nous sommes le 12 juin 2120 et les responsables de l’Union Solaire sont déconcertés. Un nouvel évènement d’importance cosmique dont les conséquences se sont fait sentir dans le Système Solaire et toute la galaxie vient de se produire tandis que le rapport d’Hassan Khalil signalant sa rencontre avec le Génorant P’tomer bouscule toutes les idées admises jusqu’à présent au sujet de cette ancienne civilisation. Non seulement cette créature humanoïde a fait preuve d’un comportement surprenant, mais de plus, ses propos concernant des Guerriers Temporels et une Guerre Éternelle restent très énigmatiques, indiquant que les constructeurs du réseau de portails galactiques se trouvent pris dans un conflit de longue durée avec une autre civilisation guerrière inconnue, conflit qui avait probablement été depuis longtemps en sommeil et qui, à la suite des évènements sur Kryos, a de nouveau connu un regain de violence.
Ces créatures agressives sont qualifiées de Guerriers Temporels, ce qui, faute de données précises, soulève beaucoup de questions car les bases de données du Conseil de Coopération Galactique ne disposent d’aucune information au sujet de ces êtres reptiloïdes et personne ne peut donc dire d’où ils viennent, pourquoi ils sont si brusquement apparus, et quels buts ils poursuivent.
Tous les responsables sont maintenant parfaitement conscients que la Voie Lactée est immense et que seule une petite partie peut, raisonnablement, être considérée comme ayant été explorée, le monde natal de ces agresseurs n’ayant pour l’instant pas encore été découvert.
Les paroles inquiétantes de P’tomer sont prises très au sérieux car, d’après ce qu’a dit le Génorant d’une façon froide et sans compassion ne pouvant qu’entraîner l’effroi, toute l’Humanité se trouve en très grand danger puisque, pour supprimer un retard temporel, elle doit être anéantie afin que la ligne du temps puisse retrouver son état initial.
Tous les membres du Conseil de Coopération Galactique sont d’accord pour considérer que ce nouveau péril ne concerne pas seulement l’Humanité mais l’ensemble des civilisations de la Voie Lactée et décident de convoquer une conférence secrète qui ne se déroulera pas dans le Système Solaire mais chez de bons amis des Terriens qui se chargent d’organiser La Rencontre.